Protection des aires de captage

14 octobre 2020

L’eau est une ressource naturelle dont la qualité peut être menacée, notamment par les activités humaines (agricoles, industrielles, accidentelles…). La protection des aires de captage des eaux brutes, c’est-à-dire des eaux prélevées dans la ressource avant traitement, permet de limiter les coûts de traitement de potabilisation de l’eau, mais aussi d’assurer la pérennité de la ressource.

C’est la raison pour laquelle les airs d’alimentation des captages d’eau potable (c’est-à-dire la surface sur laquelle l’eau qui s’infiltre ou ruisselle alimente le captage) font l’objet d’une déclaration d’utilité publique qui instaurent des « périmètres de protection » qui créent des contraintes destinées à protéger les eaux brutes.

L’eau potable produite et distribuée par le SIECCAO provient de captages par forage d’une nappe phréatique de craie sous les alluvions de l’Oise, située sur les Communes d’Asnières-sur-Oise e de Noisy-sur-Oise.

La déclaration d’utilité publique des captages du SIECCAO est datée des 26 et 29 juin 1978. Elle est actuellement en cours de révision.

Une étude réalisée entre 2012 et 2014 a permis au SIECCAO de déterminer avec précision les aires d’alimentation de ses captages.

Cette étude a permis :

  • D’identifier avec précisions les aires d’alimentation des différents captages du SIECCAO ;
  • Mais aussi de déterminer la vulnérabilité des captages d’eau potable du SIECCAO, à savoir le temps d’infiltration de l’eau jusqu’à la nappe. Plus ce délai est long, plus le sol a le temps de faire jouer sa capacité épuratrice, et plus la possible pollution de surface est dégradée avant d’arriver dans la nappe phréatique.

Une vulnérabilité faible se définit par un temps d’infiltration supérieur à 50 ans. A l’inverse, une vulnérabilité forte concerne les zones où l’eau s’infiltre en moins de 5 ans.

Le SIECCAO mène donc des actions de préservation de cette ressource ayant pour objet de limiter l’impact des activités humaines sur la qualité de l’eau. Ces actions sont principalement :

  • Des actions de suivi agricoles. Le SIECCAO accompagne les agriculteurs situés sur les aires d’alimentation de ses captages. Ces actions ont déjà permis de diminuer la concentration en nitrate et en pesticides des eaux brutes des captages du SIECCAO;
  • Des actions de suivi non agricoles. Il s’agit notamment d’actions liées au suivi du respect des périmètres de protection instaurées par la déclaration d’utilité publique des captages, à la sensibilisation des enfants des écoles, aux conséquences de l’utilisation des produits phytosanitaires, mais aussi d’intervention à l’égard des pouvoirs publics en cas de demande d’autorisation d’installations susceptibles de porter atteinte à la qualité de la ressource en eau.

Nous trouver

RD922
95270 Asnières-sur-Oise

Nos horaires

Lundi 09:00–17:00
Mardi 09:00–17:00
Mercredi 09:00–17:00
Jeudi 09:00–17:00
Vendredi 09:00–17:00
Samedi Fermé
Dimanche Fermé